Banner
Apprendre Ramer Donner
 
Bienvenue Rame de mer Média Blogue Où est Gerry? Bienfaisance Commandites
spacer
TitleIcon
spacer
 

Blogue

Date Note
2014/02/07
11:30:00
      

Mon dernier blogue

Ca y est, je l'ai fait!!

Avant de partir, je disais que ça tenait de la folie jusqu'à ce que tu arrives à destination. Une fois arrivé, croyez-moi que c'est génial! Dégustant un café pour la première fois en 75 jours, c'est génial!

Je veux remercier tous ceux qui m'ont encouragé par leurs messages et leurs félicitations.

Je suis très heureux d'avoir vécu cette aventure. Tout au long de mon parcours sur l'océan, tout me semblait irréel, meme surréel. Je me suis souvent demandé pourquoi quelqu'un entreprend un tel voyage, et je vous avoue que pendant longtemps je ne savais pas pourquoi. J'ai compris pourquoi durant la dernière nuit en mer et en traversant la ligne d'arrivée. On le fait pour la satisfaction d'avoir accompli quelque chose de difficile. Ça peut être difficile à comprendre pour certains. Je vous encourage à trouver votre océan et à franchir votre ligne d'arrivée. Maintenant que c'est fini, je peux affirmer que ça valait chaque goutte de sueur et chaque sou investi dans l'aventure.

J'ai pris des photos et des vidéos mais à vrai dire, le seul souvenir qui m'est essentiel est de savoir que je l'ai faite, cette traversée. J'afficherai plus de photos et de vidéos quand j'aurai eu le temps de faire le tri. En attendant, voici quelques autres photos de mon arrivée:

JGSFamille

JGSArrivee1

JGSArrivee2

JGSArrivee3

Gerry veut faire la fête, alors je dois y aller. On se reverra peut-être ... Salut!


2014/02/06
15:30:00
      

Premières photos des Barbades

JGSWithLucie

JGSBarbados

JGSPizza


2014/02/06
07:00:00
      

6 février 2014

Aujourd'hui, Tony, sa copine Clare, notre beau-frère Pierre, Jean-Christophe et moi monterons à bord d'un bateau moteur, le Majestic, pour aller à la rencontre de Jean-Guy. Nous l'attendrons à la hauteur de North Point, qui est comme son nom l'indique l'endroit le plus au Nord de la Barbade. Une fois qu'il aura atteint la longitude de North Point, il sera réputé avoir complété sa traversée.

Si les conditions météo le permettent et si Jean-Guy le souhaite, il ramera ensuite jusqu'à Port St. Charles où il pourra enfin toucher terre et laisser Maple se reposer. Cette dernière partie du trajet prendra environ quatre heures à la rame, durant lesquelles nous l'escorterons. Si il ne peut ramer après North Point, nous le remorquerons jusqu'à Port St. Charles. Pour les curieux : si vous regardez une carte de la Barbade, Port St. Charles est situé sur la côte ouest, environ au tiers de la distance entre le nord et le sud.

Nous ne pourrons pas envoyer des messages ou des photos avant d'être de retour sur terre à Port St. Charles. Nous ferons de notre mieux pour envoyer des images aussi tôt que possible. Une fois que Jean-Guy se sera reposé, je ne serais pas surprise qu'il vous ponde un petit blogue de son cru.

D'ici là, merci d'avoir été là tout au long de cette aventure extraordinaire, de tout coeur,

Lucie


2014/02/05
08:00:00
      

Moins de 100 milles à parcourir - Les lumières de la ville

J'ai fait le "Ironman" d'Hawai en 1988. J'ai ensuite écrit un article dans la revue Vélo-Quebec. Un des paragraphes avait pour titre: "Les lumières de la ville". À la fin du marathon, tu te retrouve dans le noir, dans le désert mais tu peux voir au loin les lumières de Kona. À cette vue, je savais que j'allais terminer cette épreuve.

Il me reste moins de 100 milles nautiques à franchir, je devrais voir la côte bientôt, ce qui veut dire que mon aventure tire à sa fin. Ca a été difficile mais tellement extraordinaire. Je ne sais pas encore comment cette expérience a changé ma vie. Peu de temps après le Ironman, j'ai démarré ma propre compagnie. J'ai toujours pensé qu'il me restait une troisième chose à accomplir. Je suis persuadé maintenant que c'était cette traversée à la rame de l'Atlantique. Avant mon départ, je me disais à quel point il serait important de profiter pleinement de cette aventure. J'ai vécu les bons moments avec délectation et je me suis senti privilégié de pouvoir passer au travers des périodes difficiles. J'ai 60 ans. J'ai hâte de voir mon épouse, mon fils, Tony, mes employés, ma famille et mes amis.

Je vous remercie de m'avoir suivi et encouragé de vos milles mots bienveillants. Je vous remercie aussi d'avoir donné aux oeuvres de charité que je soutiens. J'écrirai un dernier blogue quelques jours après mon arrivée. OUT


2014/02/02
15:00:00
      

Moins de 200 milles à parcourir - Ramer en solitaire

Je n'ai jamais douté que je vivrais cette aventure en solitaire. Je suis persuadé que ce doit être super de partager cette expérience avec quelqu'un, mais je préfère ne pas avoir les bijoux de famille de quelqu'un d'autre dans mon champ de vision en me réveillant! Avoir quelqu'un qui veille sur toi si tu es malade c'est très bien mais tu te dois aussi de l'aider si il en a besoin. Je suis naturellement motivé et, étant un introverti pur et dur, je ne sens pas le besoin de me faire divertir.

Ceci étant dit, j'ai grandement apprécié vos mots d'encouragement. Le vrai risque lorsqu'on est seul est de perdre le contrôle et de ne pouvoir gérer ses craintes. Toute erreur peut alors avoir un effet domino malheureux. J'appréhendais beaucoup ma première nuit en mer sachant que je ne jouirais pas de la clarté d'une pleine lune avant le 17 décembre. Ca s'est finalement bien passé, il y a tellement de choses à penser et à faire que ça requiert toute mon attention. La routine aide à combler la solitude. Si c'était à refaire, je le referais de la même façon. OVER


2014/02/01
14:30:00
      

Le Club des petits déjeuners s’engage à :

  • offrir aux enfants un petit déjeuner nutritif dans une atmosphère bienveillante, et ce, chaque jour de classe.
  • traiter les enfants avec respect en valorisant leurs forces et leurs talents.
  • à mériter la confiance des partenaires et donateurs en exerçant une gestion serrée de nos revenus et dépenses.
  • à cultiver des valeurs d’intégrité, de respect et d’entraide. auprès de nos employés et de nos bénévoles
Je suis heureux de partager avec vous mon aventure par le biais de ce site, dans l'espoir d'inspirer et d'aider les jeunes. J'ai choisi de soutenir le Club des petits déjeuners et je vous invite à y contribuer, dans la mesure de vos moyens. Vous pouvez le faire en ligne en choisissant l'onglet Bienfaisance.

Je suis fier d'avoir déjà recueilli 10 485$ depuis le début de l'année 2013. Mon souhait serait d'atteindre au moins 25 000$. Merci à tous ceux qui ont déjà contribué à cette noble cause.


2014/01/31
14:25:00
      

Moins de 300 milles à parcourir - À chacun son océan à traverser

C'est un privilège de pouvoir réaliser une telle aventure. Je le sais. J'ai essayé de profiter de chacun des instants, les bons et les moins bons. Avec le temps, les moins bons vont s'estomper pour laisser toute la place à de magnifiques souvenirs.

Si mon périple vous a influencé dans votre propre quête, je vous encourage à la poursuivre. Pas besoin de traverser l'Atlantique à la rame. Courir un 10 km ou arrêter de fumer. Pour d'autre, une raison supplémentaire de se lever à chaque matin. Vous trouver du travail. Dire à votre employeur ce qui ne fonctionne pas ou changer tout simplement de carrière car celle-ci ne vous satisfait plus. Réussir un examen. Démarrer votre propre entreprise car vous savez que votre intuition est bonne. Peut-être aborder un sujet épineux avec votre épouse ou votre enfant. Vous regardez votre prochain défi en pleine face, vous avez simplement besoin de le reconnaitre.

Allez-y, traversez votre propre océan. Changez votre vie, vivez la. OVER


2014/01/30
10:50:00

Le coin des
enfants
      

Nouvelles pour les enfants, petits et grands

Les enfants ont demandé si Gerry a hâte de donner des bisous à son amoureuse, c'est sûr, il pense tout le temps à elle! Ils seront inséparables à son arrivée!

Ils voulaient aussi savoir si je recommencerais. C'est une bonne question. Une fois que j'aurai fini cette traversée, je n'en ferais pas une autre parce que ça demande énormément de préparation en plus du temps en mer et comme je ne rajeunis pas, je voudrai passer à autre chose. Mais si je n'avais pas encore fait de traversée, et sachant pourtant tout ce que ça implique, oui, je ferais cette traversée sans hésiter, c'est une aventure extraordinaire.

Je ne vois pas encore vraiment de signes que j'approche de la côte ; pas de navires, pas de débris qui flottent, pas beaucoup de poissons bien que j'aie trouvé 8 poissons volants dans le bateau ce matin. Il y en a un qui nageait à mes pieds!Je ne suis pas beau à voir j'en suis sûr, j'ai des petits boutons rouges partout, j'ai une grosse barbe pas trop propre et j'ai perdu du muscle, aux mollets en particulier. Une chance qu'il ne reste que quelques jours...


2014/01/29
08:00:00

Gerry "The Bear"
Swell's angel
      

Moins de 400 milles à parcourir - Arrivederci

Il ne fait aucun doute que nous approchons de notre destination. Le cinglé rame sans relâche en pensant à la pizza qu'il dévorera en arrivant. Quant à moi, je rêve d'un ÉNORME bol de petits fruits et d'une bonne bière froide.

Il fait de plus en plus chaud et même si Jean-Guy porte encore un chandail à manches longues et des shorts, je me suis débarassé de mon costume de matelot. J'avais vraiment trop chaud et puis il était tellement sale! Donc, je blogue en costume d'Adam! Oui et c'est super! Philomène va m'apporter des vêtements propres tout comme Lucie lui apportera une tenue propre qui sent bon. Parce que là, il pue!

Est-ce que je vous ai parlé de Philomène? C'est ma fiancée. Regardez comme elle est charmante!
Philomene

J'ai tellement hâte de la voir et de lui parler de la vie à bord de Maple et lui décrire mon rôle indispensable. Écrire ce blogue a été épuisant et entre nous, je mérite de me reposer alors je cède généreusement ma place à Jean-Guy. Il pourra vous parler de ses états d'âme jusqu'à ce qu'on arrive à la Barbade.

Merci d'avoir été là et à la prochaine. OVER


2014/01/28
08:45:00

Gerry "The Bear"
Swell's angel
      

Moins de 450 milles à parcourir - Son voyage de golf annuel.

Un des voyages auxquels il ne me convie jamais mais dont il me parle beaucoup! C'est comme si j'y étais. C'est d'ailleurs le temps de l'année où les préparatifs vont bon train. Tous les ans, Dan organise ce voyage de golf à Orlando pour 16 à 20 golfeurs, d'une durée de 4 à 6 jours. C'est le tournoi Un "fore" given. Linda s'occupe de l'épicerie et prépare les repas.

Le groupe se divise en deux équipes et Lorne organise le tout comme un "Rider cup". Il aime ce format car apparemment il oblige le joueur à se concentrer sur son jeu même quand ça va moins bien. L'an dernier, il y a eu une controverse au sujet du handicap accordé à Jean-Guy ( hum hum..) car il aurait beaucoup mieux joué (selon lui!) que ce qui était prévu. C'est pas qu'il soit vantard (!!!) mais il a remporté deux prix l'an dernier : le coup de départ le plus long, et le plus près du trou.

L'an dernier, sa gang s'est engagée à verser 7 500$ aux organismes de charité soutenus par Jean-Guy en prévision de la traversée. Un gros merci à Bob qui a parti le bal en défiant les autres avec un don substantiel, et à tous les autres qui ont donné. OVER


2014/01/26
00:00:00

Gerry "The Bear"
Swell's angel
      

Moins de 600 milles à parcourir - Le bateau

Maple a été bâtie par Jamie et Emily chez Global Boat Works. Elle a été une compagne de voyage formidable durant notre aventure. En ce qui me concerne, il faut pouvoir faire confiance à notre embarcation et jusqu'à maintenant elle s'est comportée de façon exemplaire. On s'est toujours sentis en sécurité, même par mauvais temps et même quand on a chaviré. Quand on rentre dans la cabine après une dure journée, c'est comme si on rentrait à la maison. On sait que rien ne peut nous arriver. C'est pas que j'aie peur. Le design de Maple est idéal pour une expédition solo (comme je ne rame pas, je ne compte pas!) et Jamie en fait la construction avec une grande habileté et vérifie méticuleusement tous les détails.

Maple a le même design que le bateau que John Beeden a utilisé durant sa traversée de l'Atlantique en 2011. Sarah Outen a acheté le bateau de John pour traverser le Pacifique en 2013 après avoir perdu son bateau un an avant. Charlie Martell aussi avait un bateau similaire. Le cinglé remercie John Beeden de lui avoir donné sa place dans le carnet de commande de Jamie, ce qui a permis à Maple de voir le jour en 2013.

Jean-Guy vendra son bateau après la traversée. Maple sera envoyée au Canada ou retournera en Grande-Bretagne, la décision n'est pas encore prise. Si vous êtes intéressé à l'acheter, communiquez avec moi! Over.


2014/01/23
08:03:57

Le coin des
enfants
      

Plus que 700 milles à franchir, j'ai hâte d'arriver!

Il ne me reste qu'environ 700 milles nautiques à parcourir, je devrais arriver à la Barbade dans 14 à 16 jours. C'est sûr que j'ai hâte d'arriver et de retrouver ma famille, mes amis et mes collègues de travail. Mais je ne m'ennuie pas. Je suis tellement occupé à ramer le jour que je ne pense pas vraiment à ce qui me manque, je dois rester toujours vigilant et surveiller les conditions environnantes. Je me méfie des vagues depuis que j'ai chaviré! Et puis le soir, je suis tellement fatigué qu'après avoir rangé mes choses et mangé, je m'endors généralement facilement. Il faut dire que je parle à Lucie tous les soirs et à mon fils Jean-Christophe régulièrement.

Vous vous demandez ce que je vais faire en arrivant à la maison? Pour le moment, je rêve de me reposer et de ne rien faire! Etre chez nous, manger de la pizza et regarder un bon film au coin du feu, ce sera tellement agréable ...faut que j'arrête d'y penser!


2014/01/21
08:00:00

Gerry "The Bear"
Swell's angel
      

Blogue de Gerry no 25 - 800 milles à parcourir - Le "loo"

Ce que je vais vous expliquer doit rester entre nous. Je ne pensais jamais parler de cela mais Jean-Guy a insisté. Le problème c'est que ça ne se traduit pas très bien . Utiliser les toilettes se dit "go to the loo" en anglais. Garder cela en mémoire pour le reste de mon propos. Si vous avez déjà joué au golf avec JG, vous savez que chaque arbre peut se transformer en toilette. Sur l'eau au milieu de l'océan, il y a peu d'arbre mais un espace infini loin des regards indiscrets. C'est le paradis du numéro uno. En ce qui concerne le numéro 2, c'est différent. On parle alors de seau. Il a deux seaux de différentes couleurs. Un pour les déchets humains qui servent ensuite de nourriture aux poissons. L'autre pour les petits travaux domestiques. Alors pourquoi dit-on "loo" en anglais? La légende veut que la toilette se situait au no 100 des édifices; "100" et "loo" se ressemblent beaucoup. D'autres théories existent mais celle-ci me plait bien alors...OVER


2014/01/19
10:00:00

Gerry "The Bear"
Swell's angel
      

Blogue de Gerry no 24 - 900 milles à parcourir - Tony Humphreys

Je me dois de vous parler de Tony Humphreys. Tony est l'instigateur de OCEAN PURSUITS and a aidé plusieurs rameurs comme mon cinglé à realiser leur rêve. Je l'ai rencontré en août 2012. Nous étions allés à Dingle en Irlande pour voir le bateau de Sean Moriarty (comme dans Sherlock Holmes). Ce bateau a été acheté d'ailleurs pour la traversée du Pacifique par Angela Madsen. Heureusement pour moi ( et Jean-Guy) on peut lui faire totalement confiance. Pas de connerie ( contrairement à...) juste des réponses à tes questions. C'est lui qui s'occupe de nous à partir de la terre ferme. Si le cinglé a un problème, il s'en remet à lui. Il a même remisé Maple chez lui et nous a aidé avec l'équipement. Il nous a même accompagné pour le grand départ des Îles canaries.

Jean-Guy communique avec lui à tous les jours. Il nous tient au courant de la météo. C'est aussi un contact pour la charmante Lucie (l'épouse de Jean-Guy). Il sera là à l'arrivée, il louera un bateau pour venir à notre rencontre à l'approche de la côte, et nous aider si nous en avions besoin. Je le recommende chaudement surtout si vous faites une traversée avec un cinglé comme Jean-Guy. OVER


2014/01/18
09:00:00
      

Nouvelles en vrac

Jean-Guy voulait choisir une journée assez calme pour aller vérifier l'état de sa coque, ce qu'il a fait mercredi le 15 janvier. La coque était très propre, il n'a trouvé que quelques salissures, vraiment rien de grave. Il croit ne pas avoir à le refaire jusqu'à son arrivée, ce qui fait son bonheur. L'eau était assez chaude et agréable. Il n'a vu qu'un poisson, qui ressemblait à une sole ; ça l'a rassuré, il se disait que s'il n'y avait pas beaucoup de poissons, il n'y avait sans doute pas de gros prédateurs dans les environs! Le plus difficile a été de remonter à bord de Maple. Malgré la petite échelle et les cordes, c'était toute une gymnastique.

Les trois jours d'arrêt forcé lui ont fait le plus grand bien, il a pu se reposer, nettoyer sa cabine et aussi l'aérer à fond pour la première fois. Il est maintenant d'attaque pour ce qui reste à parcourir.

Il apprécie vos messages, merci à tous les "suiveux"!


2014/01/17
08:00:00

Gerry "The Bear"
Swell's angel
      

Blogue de Gerry no 23 - 1 000 milles à parcourir - Notre périple avant la traversée.

Les voyages dit-on forment la jeunesse, ce fût vrai dans mon cas.Notre voyage débuté à Toronto à été long, fatigant, rempli d'émotions mais satisfaisant me dit Jean-Guy. J'aurais pu le comparer à John Candy ou Steve Martin dans Planes, trains and automobiles. Nous nous sommes d'abord envolés vers Londres sur les ailes d'Air Transat pour ensuite prendre le train pour Plymouth, Devon dans le sud-ouest de l'Angleterre. Nous sommes restés chez Tony le temps de compléter certains préparatifs comme par exemple organiser la nourriture dans des sacs à lunch individuels. Nous avons ensuite transporté le bateau par traversier de Plymouth à Roscoff en France pour ensuite traverser la France et l'Espagne. Entre Cadiz et Gran Canaria, nous avons repris un autre traversier où nous avons passé deux nuits. Quatre jours de transit au total.

Ce fût plutôt agréable de passer un moment avec notre ami Jean-Louis à Puerto de Mogan. Nous avons ensuite trouvé une marina à Puerto Rico et avons mis le bateau à l'eau. Mais avant, nous avions à faire quelques petits travaux comme par exemple des retouches à la peinture anti-encrassement. Le 24 novembre, nous étions prêts à partir et la météo semblait être clémente pour plusieurs jours... du moins c'est ce que l'on croyait! OVER


2014/01/15
13:45:01

Le coin des
enfants
      

Qu'est-ce que tu fais quand tu ne peux pas ramer?

Je n'ai pas pu ramer au cours des derniers jours parce que les vents étaient contre moi. Avant-hier, je me suis reposé car j'étais très fatigué! Hier, j'en ai profité pour faire un grand ménage de la cabine et ce matin, j'ai pris mon courage à deux mains et je suis allé dans l'eau pour nettoyer la coque de Maple. Bonheur, il n'y avait presque rien à gratter!

Je dessine sur l'eau aussi! Mon beau-frère Robert a fait un dessin à partir de notre trajectoire récente, que voici :



Donnez-moi une feuille de papier et de la peinture et je fais un barbouillage mais c'est fou comme j'ai du talent en dessin sur l'eau! Robert a vu une souris, on peut aussi y voir une tortue... et vous les enfants, voyez-vous quelque chose d'autre?

Puisque je ne rame pas, j'ai donné congé de blogue à Gerry qui en profite pour se limer les griffes.


2014/01/14
11:11:31
      

Je fais du sur place et ne peut ramer en raison des conditions en mer, il n'y a rien à perte de vue, pas de baleine, pas de bateau ... alors j'ai le temps de divaguer ... comment savoir si on est parti depuis trop longtemps...

  • Rob Ford réélu par une voix
  • Les Maple Leafs célèbrent le 50e anniversaire de la Coupe Stanley qu'ils ont remportée
  • On a plus de barbe que de cheveux
  • Les poissons trouvent qu'on sent drôle
  • Notre courtier en valeurs nous demande si on veut encore vendre ces actions de Nortel
  • On commence à croire que c'est peut-être Al Gore qui a inventé Internet
  • Toutes les tounes de musique qu'on aime ne sont plus sujettes aux droits d'auteur
  • Chaque jour on se demande... est-ce que je suis déjà passé par ici?
  • Fiston nous appelle "mon oncle"


2014/01/13
08:56:25
      

Félicitations à Mylène Paquette, personnalité de l'année 2013 La Presse / Radio-Canada!

Hier soir, il n'y avait ni vent ni vague et je me retrouvais dans un silence total. C'était à la fois féérique et épeurant! Je m'attends à des vents contraires au cours des deux ou trois prochains jours. Je ne peux pas ramer aujourd'hui, je vais bientôt déployer l'ancre.


2014/01/12
09:00:00

Gerry "The Bear"
Swell's angel
      

Blogue de Gerry no 22 - 1 100 milles à parcourir - Une race à part

Tout a commencé il y a 10 ans quand le cinglé a lu un livre écrit par Hannes Lindemann, "Alone At Sea". Ce précurseur a traversé l'océan deux fois dans les années 50, la première fois à bord d'une pirogue et la seconde dans un kayak. Depuis cette lecture, Jean-Guy est fasciné par le fait qu'un être humain est capable d'un tel exploit. Quand l'idée de faire sa propre traversée a commencé à germer, il n'y avait que deux canadiens qui avaient complété une traversée de l'Atlantique, Louis Ginglo et Paul Attala. Il a d'ailleurs rencontré Paul en 2005 au "Yukon River Quest". Tous deux sont beaucoup plus jeunes que lui. Mylène Paquette a réussi la traversée de l'Atlantique Nord de Halifax à la France en 2013. Elle est ainsi devenue la troisième rameuse canadienne solo, et la première nord-américaine à réussir la traversée de l'Atlantique Nord à la rame. Le cinglé deviendra donc le quatrième canadien à ramer un océan solo et seulement le troisième à traverser l'Atlantique d'Est en Ouest solo en suivant la route des Alizés. Il sera de loin le plus vieux et il espère être le plus rapide! A titre de comparaison, il y a plus de Canadiens qui sont allés dans l'espace que ceux qui ont traversé un océan en solitaire.

Quant à moi, je pense que je serai le premier ours AU MONDE à avoir tenu le blogue d'un rameur océanique! Ouais! OVER


2014/01/11
11:55:52
      

Le saviez-vous?

Le Club des petits déjeuners, officiellement reconnu par le Programme alimentaire mondial (PAM) des Nations Unies, a produit de si bons résultats sur le rendement scolaire des élèves que plusieurs écoles ont emboîté le pas au projet instauré à Longueuil dans les années ‘90. Grâce au soutien de partenaires privés et publics, il s’est vite établi aux quatre coins du Québec. En 2005, la formule du Club des petits déjeuners, créée au Québec, s’est étendue dans l’Ouest canadien et dans la région de l’Atlantique. En 2012, le Club des petits déjeuners du Québec et Breakfast Clubs of Canada ont pris la décision de travailler de concert.

Je suis heureux de partager avec vous mon aventure par le biais de ce site, dans l'espoir d'inspirer et d'aider les jeunes. J'ai choisi de soutenir le Club des petits déjeuners et je vous invite à y contribuer, dans la mesure de vos moyens. Vous pouvez le faire en ligne en choisissant l'onglet Bienfaisance. Je suis fier d'avoir déjà recueilli 9 995$ depuis le début de l'année 2013. Mon souhait serait d'atteindre au moins 25 000$. Merci à tous ceux qui ont déjà contribué à cette cause qui me tient à coeur.


2014/01/10
10:00:00

Gerry "The Bear"
Swell's angel
      

Blogue de Gerry no 21 - 1 200 milles à parcourir - L'endurance

On a jasé beaucoup JG et moi depuis que nous sommes ensemble 24/7. Ça porte aux confidences. Je savais déjà qu'il avait participé à d'autres sports d'endurance avant la traversée à la rame: le marathon de Montréal, l'Ironman d'Hawai, la descente du fleuve Yukon.

Cependant j'ignorais qu'à l'adolescence, rien ne laissait présager tout cela. À l'école, il était toujours le dernier à la récré à être choisi pour jouer à la balle ou au football. Provenant d'un milieu défavorisé, il n'a jamais appris à patiner et n'a jamais joué au hockey. Il n'avait pas de père pour jouer à la balle. Il a eu sa première bicyclette à l'adolescence. Mais à 25 ans, il a commencé à courir pour faire un marathon. À 35 ans, il a pris une année sabbatique afin d'apprendre à nager et s'entrainer en vue du Ironman d'Hawai. Il a appris à pagayer pour faire la descente du fleuve Yukon en kayak. En 2010, il a acheté son appareil à ramer en vue de sa traversée de l'Atlantique et a participé à 2 camps d'entrainement (River Breeze Rowing camp) en Pennsylvanie avec Charlotte et John, deux excellents entraineurs.

Tout se passe entre les deux oreilles, ça je le savais! OVER


2014/01/09
10:06:05

Le coin des
enfants
      

As-tu vu des créatures marines?

Au début de mon voyage, j'ai trouvé de tout-petits poissons volants sur le pont de Maple, ils étaient de la taille d'une crevette. J'ai vu aussi des dorades et j'ai aperçu une baleine, du moins je pense que ç'en était une. Je n'avais rien vu d'autre depuis quelques semaines mais il y a quelques jours j'ai trouvé deux poissons volants sur le pont. Ils mesuraient entre 15 et 20 cms, donc beaucoup plus gros que ceux du début du voyage. A part ça, j'ai vu un oiseau qui ressemblait à un goéland cette semaine. C'est tout ce que j'ai vu jusqu'à maintenant.

Et vous les enfants, étiez-vous contents de revenir à l'école après les vacances des fêtes?


2014/01/08
08:15:00

Gerry "The Bear"
Swell's angel
      

Blogue de Gerry no 20 - 1 300 milles à parcourir - Circulation maritime et AIS

Le dernier endroit où vous penseriez trouver du " traffic", c'est bien sur l'océan et pourtant.....

C'est un danger réel que de croiser un bateau. Il est même fort probable que le capitaine d'un gros bateau ne se rendrait même pas compte s'il nous accrochait. C'est pour cela que JG a fait installer un système d'identification automatique, un "AIS". C'est un Ray Marine, moi je n'y connais rien. Le cinglé par contre semble s'y connaitre. Le système est branché avec notre GPS et envoie notre position aux autres bateaux, et vice versa. Une alarme nous réveillerait si durant notre sommeil il arrivait qu'un bateau approche. Si il n'est pas certain, il peut communiquer avec le bateau par radio et leur demander s'il nous voit afin de s'assurer qu'il peut changer de cap le cas échéant.

Il y a plus de chances que nous croisions des bateaux au début et à la fin de notre traversée qu'en haute mer. D'ailleurs j'en ai vu plusieurs quand il tournait en rond. J'ai vu des bateaux de plaisance mais ils n'avaient pas de système comme le nôtre ni apparemment de radio. Le premier était très près, possiblement à 45 mètres, on pouvait les entendre parler. Alors JG a envoyé une fusée de détresse afin de signaler notre présence. C'était le Callisto ; un des passagers a d'ailleur pris les deux photos affichées dans le blogue d'hier.Le deuxième était peut-être à 65 mètres.

Comme vous l'avez peut-être constaté nous sommes à mi-chemin! Je commence à aimer ça. C'est très exigeant l'écriture mais quelqu'un doit le faire et je préfère que ce soit moi. Lui, il rame. Je me demande si dans un futur proche, je n'écrirai pas ma biographie: le vieil ours et la mer. OVER


2014/01/07
11:17:59
      

Presqu'à la mi-parcours

Jean-Guy approche de la mi-parcours à grands coups de rame, ça devrait se passer d’ici demain matin.

Quelques renseignements et, enfin, des photos :

Distance moyenne depuis le départ le 24 novembre 2013: 29,5 milles nautiques par jour
Distance moyenne depuis le 13 décembre 2013, date où les conditions ont changé en sa faveur : 42,86 milles nautiques par jour

Il a utilisé sa caméra Go Pro pour explorer la coque de Maple sans aller à l'eau et il a été heureux de constater que la coque n'est pas encore encombrée de crustacés et qu'il n'a donc pas à la nettoyer pour le moment.

Le problème de condensation est mieux contrôlé qu'avant, il garde ses vêtements de rame dans un sac hermétique dans la cabine de rangement et évite les allées et venues fréquentes dans la cabine.

Il nous a fait parvenir une petite photo que voici :

JG_60

Il a croisé un catamaran, le Callisto, le 13 décembre 2013 et Uwe Gehring a pris ces deux photos de Maple. Merci Uwe, les curieux pourront visiter son site (en allemand seulement) au http://75laengengra.de/

Gehring_2
Gehring_1


2014/01/06
09:00:00

Gerry "The Bear"
Swell's angel
      

Blogue de Gerry no. 19 - 1 400 milles à parcourir

Tenu en laisse

Un des dangers que représente une traversée en solitaire est de tomber à l'eau et de ne pas pouvoir nager assez vite contre le courant, le vent et les vagues pour rattraper le bateau. Imaginez-vous qu'il vient de me dire qu'il n'est pas un très bon nageur et ce malgre le fait qu'il a fait le Ironman d'Hawai.

Je viens de comprendre pourquoi il s'attache à chaque fois qu'il sort de sa cabine. C'est toujours la première chose qu'il fait en ouvrant l'écoutille.

Si il fait beau, une laisse suffit mais vous devriez lui voir l'attirail dès que le temps est mauvais: gilet de sauvetage et un harnais. Sa veste est une Spinlock Deckvest qui est auto gonflante dès que son mécanisme se trouve sous 10 cm d'eau. Le tout est muni d'une antenne lumineuse qui s'allume dès que le mécanisme est déclanche. Dans la poche il a un PLB (Personal Locator Beacon) qui donne sa position si il tombait à l'eau. Mais avec tout ça où est mon gilet de sauvetage! OVER


2014/01/04
09:00:00

Gerry "The Bear"
Swell's angel
      

Blogue de Gerry no 18 - 1 500 milles à parcourir

S'entrainer

Il m'épuise. Après s'être entrainé pour un marathon, l'Ironman, la descente du fleuve Yukon, il s'est entrainé pour sa traversée. Moi j'aimais bien faire de la moto, c'était moins fatigant.

S'entrainer pour un marathon signifie pouvoir faire 75% de ta distance en sachant que tu peux pousser pour le terminer, le temps venu. Traverser l'océan , c'est un peu différent. Certains prétendent que la volonté joue un rôle important mais il prétend que tout ce que l'on veut accomplir est une question de volonté. Des fois, je me dis que c'est difficile de ramer quand les vagues, le vent et le courant sont contre toi. Son corps est fort, ça aide sûrement son 'mental'. Vous devriez le voir pousser à fond quand sa volonté change de vitesse. Les deux premières semaines, ses jambes et son estomac essayaient de s'adapter à la mer. Le regarder gérer l'ancre flottante, c'était aussi assez distrayant et épuisant autant pour lui que pour moi. Son corps fatigué a alors commencé à maigrir. Il en avait à perdre de toute façon.

Ça a pris au moins 2-3 ans d'entrainement avant la traversée: le cinglé ramait, faisait du cardio et de la musculation. Quelques mois avant la traversée, il faisait 2-3 séances de rame par jour. Entre 60 et 120 minutes à chaque fois avec intensité prétextant que sur l'océan ça serait plus lent donc plus tolérable. Pas facile la vie de blogueur! OVER


2014/01/02
10:07:27

Gerry "The Bear"
Swell's angel
      

Blogue de Gerry no. 17 - 1 000 milles parcourus, 1600 milles à parcourir

Wow, le vieux a eu 60 ans cette semaine, le 31 décembre. Il s’est même fait chanter “Bonne fête” par l’équipe de RDI matin, vous auriez dû lui voir la binette!

Seul sur l’océan. Seul à Noël, au jour de l'an et à sa fête. Il a bien fait ça. Il a ouvert ses enveloppes surprises avec plaisir, il avait fait la même chose pour sa petite famille en leur laissant une enveloppe à ouvrir à Noël.

Hier il a twitté que le “mental” commence à prendre la relève du physique. Il avance bien mais c’est du travail! Après quelques heures de rame, la fatigue commence à se faire sentir et la tentation de prendre des pauses plus fréquentes est plus grande. C’est là que son super “mental” entre en jeu.

Vous ne le croirez pas mais il dit être heureux de traverser l'océan à la rame pour ses 60 ans. Quand il était petit, les gens avaient l'air vieux à 50 ans. Maintenant ils repoussent les frontières de l'âge en se nourrissant mieux et en étant actifs physiquement et mentalement. Imaginez-vous pas que vous allez tous ramer l'Atlantique à vos 60 ans mais si cette traversée vous incite à repousser votre zone de confort un peu, tant mieux! Sur ces paroles, je lève mon verre (d'eau) à l’année 2014 qui commence et à nos 60 ans. OVER


2014/01/01
09:19:40

Gerry "The Bear"
Swell's angel
      

Blogue de Gerry no 16 - moins de 1 700 milles à parcourir

À propos de l'usure:

Du vrai délire! Selon Jean-Guy, le trajet ressemble à un bâton de hockey. On se dirige d'abord vers le sud-ouest, vers le Cap Vert pour ensuite aller tout droit vers les caraïbes. La température varie donc de confortable à très chaud. Au début, il faisait entre 20 et 24 degrés Celsius le jour pour descendre la nuit dans la dizaine de degrés. Au tout début, il ramait aussi de nuit. Maintenant, pas question. Monsieur n'aime pas ça.

Il est douillet à part ça: chandail à manches longues avec un veste contre le vent. Les jours de pluie, il porte aussi les vêtements qu'il portait au Yukon: manteau et pantalon à l'épreuve de l'eau. Il prétend qu'en s'approchant du Cap Vert (Christophe Colomb lui aurait confié que c'est à la hauteur du Cap Vert que le beurre fond, il délire je vous dis!), la chaleur l'obligera à enlever des pelures. J'ai hâte de voir ça. Il m'a même dit que les rameurs finissent la traversée presque nus. Je lui ai répondu que c'était une légende urbaine et que c'était certainement pas moi qui vous confirmerait ça. Il se plaint maintenant des ampoules et porte des gants de golf. Semble-t-il que ça l'aide. De plus, ses petites fesses lui font mal. Il rame deux heures à la fois et devient inconfortable. Il prétend qu'au fur et à mesure que la traversée progresse, il a moins de gras où il en aurait besoin. Ce qu'il ne faut pas entendre. Il m'épuise! OVER


2013/12/31
00:00:00
      

Bon anniversaire Jean-Guy!

Aujourd'hui tu as 60 ans et tu es au milieu de l'océan Atlantique, seul à savourer ce moment que tu as préparé depuis si longtemps. La romantique que je suis t'imagine fier, tout bronzé, torse nu en train de savourer un peu de champagne en écoutant la symphonie no 2 de Rachmaninov sous la voûte céleste étoilée. Je sais que la réalité est tout autre.

Je sais que ta journée sera comme toutes les autres depuis des semaines, que tu sortiras de ta cabine vers 8 heures pour t'attaquer à ta dure journée de 10 à 11 heures de rame. Que tu rangeras ensuite tes rames et tes équipements avant de rentrer dans ta cabine, que tu feras de l'eau, que tu m'appelleras pour me dire que tout va bien. Je te lirai tes messages de la journée et tu seras encore surpris de toucher tant de gens. Tu prépareras ton souper, écouteras un peu de musique avec tes écouteurs qui commencent à souffrir de la condensation, et tu t'endormiras de fatigue pour tout recommencer demain.

Je sais que le temps est souvent nuageux et que tu ne vois pas toujours des étoiles le soir.

Je sais que tu célébreras au cola car tu n'as apporté aucun alcool.

Je sais que tes mains sont dans un piteux état et que ce sera ainsi pendant des semaines après ton retour.

Je sais que si tu n'avais pas porté ton chapeau quand tu as chaviré la première fois, tu aurais perdu tes lunettes. Que ton chapeau protège tes lunettes comme Maple veille sur toi.

Je sais que tous tes vêtements sont humides et sales.

Je sais que les draps que j'avais savamment modifiés pour qu'ils s'ajustent au petit matelas de ta cabine se sont retrouvés dans un sac poubelle parce qu'ils montraient des signes de moisissure.

Je sais que tu as hâte de manger des fruits frais et de la pizza!

Je sais surtout que tu ne voudrais pas être ailleurs.

Bon 60e anniversaire Jean-Guy!

Lucie


2013/12/29
08:36:38

Gerry "The Bear"
Swell's angel
      

Blogue de Gerry no 15 - 1 800 milles à parcourir

La peur!

Jean-Guy vient de m'annoncer qu'il devra éventuellement aller sous le bateau pour le nettoyer des crustacés qui s'y seraient collés. Que ces derniers pourraient le cas échéant, nous ralentir. Et de surcroît, plus on ralentirait, plus on en ramasserait. Alors, vous me direz: Qu'est-ce qu'il attend le cinglé? Croyez-le ou non, il a peur! Peur autant que de sa première nuit en mer où d'ailleurs il ne s'est rien passé. Pour se rassurer, il m'a raconté une histoire improbable de requins. Aussi improbable que de rencontrer un ours dans la nature. C'est à moi qu'il dit ça.

Pour faire ce travail, il a apporté des grattoirs. Bonne nouvelle: le constructeur du bateau a utilisé une peinture qui repousse les crustacés et qui fonctionnerait bien. On verra, il faut se croiser les doigts. Je vais vous avertir quand il ira. Idéalement, il attendra une journée où l'océan est plus calme afin de mieux voir l'ampleur des dégâts! Je pourrais peut-être filmer l'attaque! Follement rassurant! OVER!


2013/12/27
08:53:30

Gerry "The Bear"
Swell's angel
      

Blogue de Gerry no 14 - 1 900 miles à parcourir

Alimentation en électricité

Il y a plusieurs appareils qui ont besoin d'électricité à bord de MAPLE. L'appareil principal est le désalinisateur, ce satané désalinisateur dont on a déjà parlé. On y trouve aussi une radio VHF, un téléphone satellite, le A.I.S., un GPS, un portable, un appareil de localisation, etc. J'avais demandé la climatisation, et puis l'énergumène aurait besoin d'un rasoir électrique, sa barbe est tellement longue qu'il ressemble à mon grand-père mais bon, personne ne m'écoute.

L'électricité est fournie par deux batteries rechargeables à l'énergie solaire. Le bateau est muni de trois panneaux solaires de 34 watts chacun, pour un total de 102 watts. Les deux batteries sont branchées en parallèle et chacune a une capacité de 95 amps/heure. Il y a un régulateur entre les panneaux solaires et les batteries pour prévenir les surcharges. Le moniteur de batterie lui permet de surveiller les ampères, les volts et les ampères/heure. Il y a aussi un panneau de contrôle qui lui permet d'établir ou de couper l'alimentation électrique des divers appareils. Durant la nuit, nous avons besoin d'avoir au moins assez de courant pour le A.I.S (dispositif anti-collision), le GPS et le feu de navigation. Idéalement, on veut aussi alimenter la radio VHF. S'il nous arrivait de manquer de courant, nous avons un désalinisateur manuel. Fatigant toutes ces technicalités, je vais faire une sieste. OVER


2013/12/25
00:00:00

Gerry "The Bear"
Swell's angel
      

Le blogue de Gerry no 13 - Encore 2000 MILLES à parcourir

Ici Gerry votre swell's angel en direct de l'Atlantique. Le plus grand risque que court Jean-Guy durant la traversée, si on exclut les dommages importants au bateau, est de manquer de bière, hmmm que dis-je, de manquer d'eau. C'est ironique parce qu'on est entourés d'eau, il n'y a que de l'eau! Nous avons besoin d'un minimum de cinq litres d'eau par jour. Il n'est pas réaliste de transporter de l'eau pour une traversée de 90 jours. Le bateau est donc doté d'un désalinisateur. Ce fameux, satané désalinisateur. IL a fait défaut plusieurs fois mais, touchons du bois, il est stable depuis quelques jours. Il transforme l'eau de l'océan en eau potable. NOtre désalinisateur est un Schenker Smart 30 ; il n'est pas très énergivore et peut produire jusqu'à 27 litres en une heure. NOus avons 3 contenants de 5 litres. La production d'eau dépend de l'ensoleillement. Si le temps est nuageux, on utilise nos réserves autant que possible pour économiser nos batteries qui se chargent à l'énergie solaire et qui servent à d'autres équipements. Les jours plus ensoleillés, on remplit les contenants. L'énergumène a apporté 13 bouteilles de cola ; une fois bues, on pourra les utiliser comme contenants additionnels pour l'eau, au besoin. OVER


2013/12/24
12:31:12
      

Mise à jour de Lucie

Vous savez probablement qu'une grosse tempête de verglas a couvert le sud-ouest de l'Ontario la fin de semaine dernière. La tempête a affecté mon accès à de l'électricité et à l'internet. Je vous offre donc une courte mise à jour.

Jean-Guy continue de ramer à un bon rythme, environ 10 à 11 heures de rame par jour. Les conditions météo sont toujours ennuagées et venteuses; il n'a donc pas eu la chance d'aérer ses cabines et d'ainsi permettre à la condensation de s'échapper du bateau. Il espère avoir une belle journée ensoleillée très bientôt. Il bénéficie également de courants favorables, qui lui permettent de progresser même pendant qu'il se repose.

Nous voulons remercier chacun d'entre vous pour vos encouragements, vos messages et l'intérêt que vous portez à cette aventure. Nous vous souhaitons un très joyeux temps des fêtes et espérons que 2014 sera rempli de magnifiques aventures et découvertes. Je vous fournirai une autre mise à jour dès que j'aurai un meilleur accès internet.

N.B. Entrevue en direct avec Jean-Guy à RDI matin demain 25 déc. vers 10 heures


2013/12/23
00:00:00
      

Dix indices que ceci n'est pas une croisière de luxe

  • Pas de petit chocolat sur l'oreiller
  • La toilette est litéralement dehors
  • Le lit n'a pas de draps
  • On cuisine soi même
  • Le gym ne propose qu'une activité
  • IL n'y a pas de service des plaintes
  • Apportez votre propre bateau
  • Pas de majordome
  • Vous n'allez pas là où ça le disait dans le dépliant publicitaire
  • Vous savez quand vous partez mais vous ne savez pas quand vous arrivez


2013/12/22
11:06:27

Gerry "The Bear"
Swell's angel
      

Le blogue de Gerry no 12 - Encore 2 100 MILLES à parcourir

Ici Gerry votre swell's angel en direct de l'Atlantique. Il parait que certains d'entre vous se demandent ce que l'énergumène mange. Il mange beaucoup, mais pas autant qu'il pensait. Il a apporté 450 000 calories pour 90 jours, soit 5 000 calories par jour. A date il ne mange que (!) 3 500 - 4 000 calories par jour. Il dit que c 'est parce qu'il mange beaucoup de barres nutritives pour les athlètes qui contiennent de bons sucres et une combinaison appropriée d'hydrates de carbone, de protéines et de gras. Pfff! Les 5 000 calories se retrouvent dans :

  • Gruau déshydraté à haute teneur en protéines
  • Plat principal déshydraté
  • Dessert déshydraté
  • Ces trois mets représentent environ 1 800 calories
  • 10-11 barres énergétiques totalisant 2 300 calories
  • 2 collations totalisant 900 calories (muffin, gâteaux, brownies, très gras)
Il y a d'autres collations qui ne sont pas incluses dans les calories ci-dessus, comme des chips, un peu de chocolat, du gâteau aux fruits, des pêches dans un sirop, du chocolat chaud etc.

Comme vous pouvez le constater, même si la traversée prend plus de 90 jours, nous aurons sans doute assez de nourriture.


2013/12/21
15:24:21
      

Saviez-vous que Le Club des petits déjeuners a ouvert ses portes en 1994 dans une école d’un quartier défavorisé de Longueuil (Rive-sud de Montréal). Daniel Germain, le président-fondateur, a voulu offrir à tous les enfants la possibilité de prendre un petit déjeuner nutritif avant d’aller en classe.

Je suis fier d'avoir déjà recueilli 9 120$ au profit du Club des petits déjeuners depuis le début de l'année. Mon souhait serait d'atteindre au moins 25 000$. Merci à tous ceux qui ont déjà contribué à cette noble cause.


2013/12/20
08:00:00

Gerry "The Bear"
Swell's angel
      

Blogue de Gerry no. 11 - 400e MILLE

Ici Gerry "the Bear" en direct de l'Atlantique.

Reprenons où nous en étions. Apparemment, les risques de chavirer sont minimes. Et bien mon vieux, va t'acheter un billet de loterie parce que tu as gagné le gros lot! Peu après la parution du blogue, nous avons signalé un chavirage. Plus comme une collision en moto si vous voulez mon avis. On était sur le pont, lui ramant et moi faisant ce que je fais le mieux. Soudainement, une grosse vague de côté, toute équippée. La prochaine chose qu'on sait, on est dans l'eau puis Maple se redresse. Comme par magie. Ils devraient fabriquer des motos comme ça.

On a perdu quelques articles : bouteilles d'eau, contenant d'électrolytes, ration de barres pour ce jour-là, une paire de gants très usés et un peu de déchets. L'intérieur de la cabine était tout en désordre et je suis soulagé que le chavirage ait eu lieu pendant qu'on était sur le pont. On aurait pu être blessés par des objets qui revolaient.

Vous savez déjà qu'au cours de cette aventure, on rame, mange et dort. Le bateau comporte deux cabines, une à l'avant (proue) et une à l'arrière (poupe). Les deux cabines sont étanches. Ah ah. Si, que dis-je, quand, le bateau chavire, l'air de la cabine et le centre de gravité très bas forcent le bateau à se redresser de lui-même en quelques secondes.

La cabine de proue est pour le rangement. On y range les outils, les cordes, l'ancre flottante, l'ancre stabilisatrice etc.. La cabine de poupe est le lieu où on vit et on dort. On y retrouve tous les appareils électroniques et de chargement ainsi que le désalinisateur, ce satané désalinisateur. La cabine mesure un peu plus de six pieds de long, on peut s'y assoir mais pas s'y tenir debout. C'est plus facile d'y pénétrer à reculons. Quand il ne fait pas beau, on reste dans la cabine et on ferme bien la porte. Il y a deux prises d'air permettant à l'air frais de rentrer. S'il y a un risque de chavirage, on doit fermer ces prises d'air. On ouvre alors rapidement la porte ou les prises d'air de temps en temps pour rafraichir l'air de la cabine. Nous dormons sur un matelas de mousse fait sur mesure. Nous avons un sérieux problème de condensation et avons hâte d'avoir une journée chaude et calme pour faire le ménage et aérer l'intérieur de la cabine. J'ai l'impression de dormir au jardin botanique. Voilà, à la prochaine. OVER


2013/12/19
11:42:48

Le coin des
enfants
      

Le coin des enfants

Qu'est-ce que tu manges? Est-ce que tu as un petit BBQ?

Je n’ai pas de petit BBQ mais j’ai une petite bouilloire spéciale qui me permet de faire bouillir de l’eau. Je dois faire très attention pour ne pas m’ébouillanter parce que ça brasse dans le bateau!

Je me sers de l’eau bouillante pour réhydrater mes repas lyophilisés ; le gruau est délicieux et j’ai aussi des plats avec du riz ou des pâtes. J’aime particulièrement les plats avec du poulet. De temps en temps je me fais un pouding dessert au chocolat!

Pourvu qu’il n’y ait pas trop de vagues, je me fais un gruau le matin et un repas chaud le soir, le reste de la journée je mange des barres protéinées et beaucoup de collations qui me fournissent les calories dont j’ai besoin pour ramer. Quand il y a trop de vagues, je me contente de barres et de collations, ou bien je cuisine à l’eau froide...

De temps en temps, je mange des chips et je bois du cola (ne le dites pas à Gerry!)


2013/12/17
09:41:29

Gerry "The Bear"
Swell's angel
      

Le blogue de Gerry no 10 - 300e MILLE

19h00 - Mise à jour de Lucie

Jean-Guy a eu droit à la totale aujourd'hui! Ce matin il a passé deux heures à réparer son désalinisateur qui faisait des siennes depuis quelques temps. Après, il s'est mis à ramer. Pendant qu'il ramait, Maple a été frappée par une très grosse vague de côté, de façon tout à fait inattendue. Heureusement, Jean-Guy porte une "laisse" à la cheville en tout temps quand il est sur le pont. Il a aussi eu le réflexe de s'agripper à la rampe. En un court instant il s'est retrouvé dans l'eau puis en est ressorti. Il a perdu quelques objets, dont ses bouteilles d'eau et sa ration de nourriture de la journée. Sa cabine était dans un désordre total. Il a passé le reste de la journée à sécuriser davantage le contenu de sa cabine. Il n'a pas été blessé sérieusement, il aura un gros bleu au mollet. Quand on s'est parlé cet après-midi, il avait hâte de vivre une journée ensoleillée et tranquille pour pouvoir ramer et aussi aérer sa cabine ; il y a beaucoup de condensation. Après cette journée mouvementée, il s'est couché avec son casque protecteur. Et ... il a été tiré de son sommeil par un deuxième chavirement! Il m'a envoyé un texto pour me dire que tout va bien et de ne pas nous inquiéter. Merci à tous des messages et encouragements que vous envoyez par le biais de ce site ou des réseaux sociaux, ils sont sincèrement appréciés même quand nous n'y répondons pas personnellement.

300e MILLE

Ici Gerry “the bear” en direct de l’Atlantique. C'est maintenant officiel, l’énergumène a complètement perdu la boule. Il parle à l’océan en appellant pitou, pitou, pitou. C'est sûr qu’il veut dire poisson, poisson, poisson! Je vais passer l’éponge, c’est sa première traversée. Je l'ai vu parler aux vagues et leur demander d'arrêter de l'éclabousser. Inutile de dire qu'elles ne l'ont pas écouté.

Au fait, le parcours qu'il suit pour traverser l’Atlantique des Iles Canaries aux Antilles s'appelle la route “Trade Winds”. On choisit ce parcours en hiver parce que les risques d'ouragan y sont pratiquement nuls. Les conditions météorologiques peuvent être mauvaises, les vagues grosses mais, tout considéré, navigables. La probabilité de chavirer est minime et plusieurs traversées se sont déroulées sans chavirage. Note de Lucie : Ironiquement, Jean-Guy nous a informé qu'il venait de chavirer au moment où nous affichions ce blogue! Il va bien, a perdu quelques articles. Nous aurons plus de détails plus tard.

Les vents soufflent parfois d'ouest en est , ce qui force le bateau vers son point de départ. Pour parer à cette éventualité, notre bateau est muni d’une ancre flottante. C’est comme un parachute. Vous le larguez et il se “gonfle” d’une grande quantité d’eau. A mesure que le vent pousse le bateau en arrière, la corde se tend et la dérive du bateau dans la mauvaise direction est ralentie ou carrément arrêtée.

Lorsque le vent est dans la bonne direction mais beaucoup trop fort, on utilise un parachute stabilisateur. C’est comme l’ancre flottante mais en plus petit. Ça ralentit le bateau et aide à maintenir un cap perpendiculaire aux vagues.

Nous avons déjà utilisé l’ancre flottante à plusieurs reprises en raison des conditions tout à fait inhabituelles pour la saison. L’énergumène est surpris de ne pas encore avoir eu la frousse, même pas la première nuit. Je lui ai dit d’attendre notre première tempête, on verra bien.

Bon, parlons de la grande boucle. Je dois admettre que c’était entièrement de ma faute. Mon bérêt s’est envolé et est tombé à l’eau et je lui ai demandé d’aller le chercher. L'imbécile qu’il est a dit oui! Vous connaissez le reste de l’histoire. Je suis désolé, je ne le ferai plus. OVER


2013/12/16
15:17:50
      

Blogue que Jean-Guy a écrit quand il allait vers le Nord et qu'il a finalement réussi à nous faire parvenir hier soir. Il n'a pas perdu son sens de l'humour!

Dix indices que je me dirige vers le Nord

  • Les gens portent plus de vêtements, pas moins
  • Je peux entendre Gilles Vigneault à Mingan
  • Je vois Véro partout
  • Ford n'est pas une voiture mais un maire
  • Même s'ils semblent plus grands et plus costauds, les Canadiens perdent
  • L'eau commence à geler
  • Plus rock moins reggae
  • L'océan est aussi cahoteux qu'une route au Québec
  • Le dollar canadien est accepté au pair
  • J'ai rencontré Mylène qui se dirigeait vers Lorient


2013/12/15
09:00:00

Gerry "The Bear"
Swell's angel
      

Le blogue de Gerry no. 9 - 200e MILLE

Ici Gerry, votre swell's angel. IL ya assez d’équipement électronique à bord pour vous donner le cancer du cerveau. Mais évidemment c’est pas touche pour moi parce que je suis un ours. En voici la liste:

  • Deux téléphones satellite pour les appels et pour se connecter sur Internet en les utilisant comme modems
  • Un “two-way satellite SMS messenger and tracker” pour les textos, la position du bateau, les tweets et Facebook.
  • Un mini iPad pour lire et écouter de la musique, accéder à Bluetooth, regarder les satellites, faire un lien avec GoPro, regarder les étoiles etc.
  • Deux iPods pour écouter de la musique
  • Un ordinateur portable pour envoyer et recevoir les courriels, les blogues, etc.
  • Un EPIRB (Emergency Position Indicating Radio Beacon) au cas où l’énergumène soit dans le trouble.
  • Un PLB (Personal Locator Beacon) au cas où l’énergumène soit dans le trouble et que le EPIRB ne fonctionne pas ou ne soit pas disponible.
  • Une GoPro pour filmer des vidéos
  • Un appareil photo à l’épreuve de l’eau pour prendre des photos et des vidéos
Si vous voulez en savoir plus long sur la rame océanique, allez voir le site web www.oceanrowing.com. Plusieurs rameurs ont publié des récits. L’énergumène en a lu plusieurs en se préparant pour cette aventure. Tout a commencé par le livre Alone At Sea de Hannes Lindemann. par la suite, il a lu les récits de Roz Savage(Lessons Learned On The Open Ocean), Tori Murden (A Pearl in the Storm), Maud Fontenoy (Across the Savage Sea), Kevin Biggar (The Oarsome Adventures of a Fat Boy Rower), Debra Veal (Rowing it Alone), James “Tiny” Little (www.tinyatlanticrow.com), Norman Beech (The Atlantic Job, A Dad and A Lad) et plusieurs autres. Il y a plusieurs vidéos, y compris celle de James "Tiny" Little qui est assez drôle. Ici Gerry votre swell's angel qui vous dit à la prochaine, OVER


2013/12/14
10:50:48
      

C'est reparti! J'ai ramé pendant 12 heures hier, profitant enfin de meilleures conditions. J'ai vu un voilier qui se dirigeait vers nous et j'ai dù déployer une fusée de position pour l'avertir de ma présence car il n'avait pas de système AIS et sa radio n'était pas allumée. Il s'est approché à 50 mètres de Maple croyant que j'étais en détresse!

Je suis heureux de partager avec vous mon aventure par le biais de ce site, dans l'espoir d'inspirer et d'aider les jeunes. J'ai choisi de soutenir le Club des petits déjeuners et je vous invite à y contribuer, dans la mesure de vos moyens. Vous pouvez le faire en ligne en choisissant l'onglet Bienfaisance.

Je suis fier d'avoir déjà recueilli 9 000$ depuis le début de l'année. Mon souhait serait d'atteindre au moins 25 000$. Merci à tous ceux qui ont déjà contribué à cette noble cause.

Le saviez-vous?

Objectifs et moyens utilisés par le Club des petits déjeuners:

  • venir en aide aux enfants des milieux défavorisés ;
  • veiller à ce qu’ils aient un petit déjeuner nutritif à l’école ;
  • créer un environnement et des projets qui alimentent leur estime de soi ;
  • s’associer aux communautés et aux organismes régionaux pour trouver la meilleure formule ;
  • aider les jeunes à se développer à leur plein potentiel et former une relève engagée.



2013/12/12
01:37:49

Le coin des
enfants
      

Est-ce que tu as très mal aux bras?

En fait, mes bras sont fatigués quand j'arrête de ramer mais ils ne font pas mal. C'est surtout parce que je m'entraine depuis longtemps et que les muscles de mes bras sont développés. Gerry n'est pas d'accord avec moi sur ce point mais je le laisse jacasser.

C'est plus fréquent pour un rameur d'avoir mal aux ... fesses, à cause de la friction sur le banc! Et avoir mal aux mains aussi.

Le soir, j'ai le dos raide d'avoir ramé autant d'heures. J'ai parfois mal aux genoux parce que les coups de rame et l'effort requis ne sont pas toujours répartis également de chaque côté à cause des vagues. Gerry veille sur moi et peut faire appel à Dr Louis et Dr Kevin si il veut des conseils.


2013/12/11
11:37:49
      

Message de Lucie.

Jean-Guy a passé une nuit mouvementée, en portant son casque protecteur pour la première fois, en cas d’un chavirage qui ne s’est pas produit! Il me dit que son bateau s’est comporté merveilleusement bien et qu’il n’a jamais eu peur. Il se sent comme dans un sous-marin et il commence à sentir qu’il fait corps avec son bateau. Il a apprivoisé comment le bateau bouge selon les vagues et le vent, comme s’il s’agissait d’une extension de son corps. Les sons sont amplifiés dans sa cabine, c’est bruyant!

Ce soir il prévoit enlever l’ancre flottante et la remplacer par des câbles qui aideront le bateau à aller vers le sud. Avec un peu de chance, il espère recommencer à ramer demain!


2013/12/10
08:17:06
      

Message de Jean-Guy

Deux semaines, une vie. Et me voici là où j'étais cinq jours après mon départ. Je dois dire que je suis étonné de voir la vitesse à laquelle je me suis habitué à mon nouvel environnement. Heureusement, le mal de mer a duré moins de 48 heures. Je craignais de perdre la boule la premiere nuit, mais non! Je suis confiant et je crois que c'est grâce au bateau. Je sens qu'il prendra soin de moi.

Ramer dans des conditions défavorables est épuisant. Beaucoup plus difficile que de surfer sur les vagues. Au moment où j'écris ces lignes , l'ancre est déployée et je suis reconnaissant d'avoir ce répit.

Lucie me fait part de tous vos messages. Merci infiniment. Je n'ai pas de maux ou de grandes douleurs mais mes mains sont dans un piteux état. J'ai hâte de m'installer dans une routine, ça viendra quand les conditions météo seront meilleures.

Quand on rame en solitaire, chaque fois qu'on s'arrête dans des conditions défavorables, on recule. Alors tu essaies d'arrêter le moins possible. Je suis privilégié d'être ici. J'ai eu le bonheur de vivre un silence total durant une journée calme où l'océan était comme un miroir. Surfer sur les vagues est exaltant, on se sent vivant. Mais comme dirait Gerrry, cette aventure sera une bonne idée une fois rendu de l'autre côté, d'ici là, c'est de la folie!

P.S. Si vous voulez en savoir plus au sujet des conditions en mer, veuillez vous référer au blogue de Gerry no. 6, daté du 31 octobre 2013 en utilisant la liste déroulante ci-dessous.


2013/12/09
08:52:19
      

Merci Robert pour cette image touchante:
NelsonMandela


2013/12/09
08:50:29
      

L'aventure de Jean-Guy fait des vagues dans les médias. Voici un photo de l'article en anglais sur la deuxième page du Toronto Sun. Il y a un lien ci-dessous si l'image n'apparaît pas.

TorontoSun
Lien: Article du Toronto Sun (en anglais)


2013/12/08
12:11:16
      

Jean-Guy a bien avancé toute la journée et continuera de ramer jusque tard dans la nuit pour garder le cap. Le moral et la santé sont bons, un peu fatigue car il travaille fort! Gerry garde la cadence! Merci de vos encouragements.


2013/12/07
16:06:24
      

Jean-Guy bénéficie enfin de vents et courants qui l'aident à se sortir de la boucle des derniers jours. Au cours des prochains 6-7 jours, il va concentrer son énergie à ramer le plus possible en direction Sud-Est selon les conditions, pour se sortir complètement de ce merdier et éviter d'être happé de nouveau par les courants marins allant vers le nord.

Il n'a pas encore vu d'énormes vagues. Il mange à sa faim mais moins de calories que prévu et puis ... la rumeur veut que son popotin commence à montrer des signes d'usure!

Je lui ai transmis les messages d'encouragement reçus, merci à tous,

Lucie


2013/12/06
11:03:29
      

Vents et courants défavorables, quand tu nous tiens... Comme vous pouvez le constater, Jean-Guy est aux prises avec des vents défavorables depuis une semaine. Il rame vaillamment contre le vent chaque jour pour limiter les dégâts mais lorsqu'il s'arrête pour dormir, il perd du terrain! L'ancre flottante est aussi mise à contribution. On s'attend à ce que les conditions s'améliorent pour lui demain ou dimanche et d'ici là il continue de ramer en gardant le moral. Merci à tous des encouragements, il apprécie. Ce soir, il prévoit un petit coca et des chips en supplément de menu!


2013/12/05
10:20:42

Le coin des
enfants
      

Le coin des enfants

Pourquoi sembles-tu revenir sur tes pas?

Je ne veux pas revenir à mon point de départ mais les vents me poussent dans la mauvaise direction! Je rame plusieurs heures tous les jours mais j’avance très peu et puis quand je m’arrête pour manger ou me reposer, je perds presque toute mon avancée! Quelle histoire! J’ai hâte que le vent tourne en ma faveur, ça devrait arriver dans quelques jours. En attendant, je me pratique à être patient et puis j’utilise l’ancre flottante.

Gerry trouve ça ennuyant, lui qui aime la vitesse…


2013/12/04
08:42:45

Le coin des
enfants
      

Le coin des enfants

Est-ce que le poisson que tu as trouvé dans le bateau avait des ailes?

Il semblait avoir de petites ailes. Ça tentait à Gerry d'en prendre une petite bouchée, mais il l'a laissé tranquille.

J'ai vu d'autres créatures dans l'océan. J'ai vu un banc de dorades qui bondissaient sur la surface de l'eau, comme des dauphins, et qui produisaient un son qui était peut-être de la respiration. Et j'ai vu une baleine pas trop loin de moi. Super!


2013/12/03
15:22:33
      

2 décembre

Une première semaine écoulée!

Jean-Guy va bien, le mal de mer s’est dissipé et il est maintenant habitué à bouger dans la cabine et à se déplacer sur le pont. Les vents ralentissent sa progression ces temps-ci mais il continue de ramer vers sa destination. Il a beaucoup utilisé l’ancre flottante dernièrement. Il apprécie les messages d’encouragement que vous envoyez.

Voir ci-dessous la progression de Jean-Guy, complétée à main levée par son beau-frère Robert!
FunnyFace


2013/12/02
15:13:12

Le coin des
enfants
      

Le coin des enfants

Quand tu dors, que se passe-t-il avec le bateau?

C’est sûr que le bateau dérive durant mon sommeil. C’est pour ça que vous voyez que mon parcours n’est pas toujours bien droit! Avant de dormir, je peux placer mon gouvernail pour que le bateau reste dans la bonne direction. Les jours où je prévois que le vent poussera le bateau dans une mauvaise direction, j’installe une ancre flottante qui sert à ralentir la dérive du bateau. J’ai aussi un appareil qui sonne une alarme et me réveille si un navire s’approche de moi. Une fois réveillé, j’ai tout le temps qu’il faut pour communiquer par radio avec l’autre bateau , lui donner ma position et lui demander de dévier sa trajectoire au besoin.

J’ai une question pour vous. Il y a un petit oiseau qui me suit depuis deux jours. Il est noir, avec du rouge et du blanc; il est petit et assez joli. Savez-vous de quelle sorte d’oiseau il pourrait s’agir?


2013/11/29
10:15:00

Gerry "The Bear"
Swell's angel
      

Le blogue de Gerry no. 8 - 100e MILLE

Ici Gerry, votre swell's angel. Wow! Il y en a de l’eau par ici! A quoi pensait-il? J’aurais aimé qu’il reprenne ses sens avant, parce qu'il est trop tard maintenant. Je prendrais bien une petite bière mais malheureusement il n’y a pas une goutte d’alcool à bord. Même pas pour fêter Noël, le jour de l’an ou le 60e anniversaire. Etre entouré de tant d’eau et être autant à sec! Au moins il fait chaud, j’ai pitié de vous au Canada.

On avance tellement lentement, ça n’a rien en commun avec la moto. Envoye, pousse un peu, je veux arriver de l’autre bord avant le Super Bowl ou au moins avant les cérémonies d’ouverture des Jeux Olympiques. On est comme dans des montagnes russes. Je n’ai pas eu le mal de mer mais je ne peux pas dire la même chose de l’énergumène. Je ne vous décris pas la couleur, c’est trop dégueu... Nous sommes maintenant sortis du territoire de l’archipel, en route vers notre destination.

L’énergumène m’a demandé de vous rappeler que nous ramons au profit de deux oeuvres de bienfaisance : le Club des petits déjeuners et la Fondation actuarielle du Canada. Il aimerait que vous pensiez que donner à une des oeuvres, c’est comme payer un prix d’entrée pour avoir accès à son site. Nous voulons recueillir au moins 25 000 $ pour le Club des petits déjeuners. Ils nourrissent nos enfants le matin, avant qu’ils ne commencent leur journée à l’école. Ils servent plus de 20 millions de repas par année. Il faut qu’on s’occupe de nos jeunes si on veut avoir un avenir. Vous savez, le petit déjeuner est le repas le plus important de la journée. Prenez moi par exemple, je suis grincheux si je ne prends pas un petit déjeuner copieux, je n’ai pas toute ma tête. Donnez pour que nos jeunes aient un avenir. Chaque dollar compte, pas besoin de donner un gros montant, donnez selon vos moyens. Allez sur la page des oeuvres de bienfaisance pour plus de renseignements. Vous pouvez envoyer un chèque ou donner en ligne. OVER


2013/11/29
07:56:13

Le coin des
enfants
      

Le coin des enfants

Est-ce que tu as apporté du chocolat? Ou quoi?

J’ai apporté beaucoup de nourriture mais j’ai très peu de chocolat parce qu’il fondrait à la chaleur. Les premiers jours j’ai eu le mal de mer mais j’ai réussi à manger de la nourriture liquide faite d’une poudre de protéines que je mélange avec de l’eau. Maintenant que je me sens mieux, je mange des barres nutritives et de la nourriture lyophilisée (ça c’est de la nourriture dont on a enlevé l’eau et que je réhydrate avec de l’eau). J’ai apporté aussi beaucoup de collations que je mange le jour quand je prends des pauses de rame. Les collations sont délicieuses, des barres tendres, des fruits secs etc.

J’ai une question pour vous. Hier matin quand je me suis réveillé, il y avait un petit poisson mort dans mon bateau. Il était à peu près de la taille d’une grosse crevette. Savez-vous comment il a pu se retrouver dans mon bateau? De quel poisson peut-il s’agir?


2013/11/28
16:32:24
      

28 novembre

Jours de premières!

Les premières s’accumulent depuis hier. J’ai

  • dégusté mon premier gruau
  • dégusté mon premier plat lyophilisé
  • vu un bateau et communiqué par radio avec le capitaine
  • utilisé mon ancre flottante pour la première fois
  • ramé avec l’ancre flottante dans l’eau
  • appris ma première leçon : quelque chose qui n’est pas attaché est quelque chose de perdu! J’ai sorti mon petit matelas gonflable sur le pont (pas mon matelas de lit heureusement), je l’ai gonflé, je me suis retourné une seconde pour prendre une corde pour l’attacher et ... le matelas s’était envolé! Si jamais quelqu’un le trouve, c’est à moi!
  • soigné ma première blessure, une plaie mineure au tibia, causée par une rame qui a frappé assez dur.
  • trouvé un petit poisson mort dans mon bateau ce matin
  • remarqué qu’un oiseau me suit
Après tout ça, j’ai mangé des chips et j’ai bu un cola... pour la première fois!


2013/11/28
09:43:31

Le coin des
enfants
      

Le coin des enfants

Comment te laves-tu?

Je me lave avec des lingettes (et oui, comme pour les bébés!) et aussi à la débarbouillette. J’ai un appareil qui enlève le sel de l’eau, un désalinisateur. Je peux donc me laver avec de l’eau douce . Se laver à la débarbouillette, ce n’est pas aussi facile que de prendre un bain ou une douche mais ça va, c’est comme en camping dans le bois! J’essaie de rincer ma peau avant d’entrer dans la cabine pour ne pas répandre du sel partout! Et puis Gerry me rappelle de me brosser les dents tous les jours et de me mettre du désodorisant!


2013/11/27
12:45:12

Le coin des
enfants
      

Le coin des enfants

Nous avons reçu des questions de jeunes enfants et avons décidé de créer le coin des enfants où nous publierons les questions à raison d’une par jour. En espérant que les enfants, petits et grands, y trouveront un intérêt!

As-tu apporté un pyjama?

Non, je n’ai pas apporté de pyjama! Il fait trop chaud et c'est trop compliqué à mettre et à enlever si je veux ramer durant la nuit. De plus, Gerry serait jaloux puisqu'il porte toujours son uniforme de matelot :)


2013/11/26
13:55:58
      

Photos du départ

Photos prises par Tony au départ. Deux larrons en foire! Jean-Guy avance bien et se sent mieux, merci des encouragements.


2013/11/25
00:00:00
      

Jean-Guy souffre du mal de mer aujoud'hui, Gerry s'occupe de lui de son mieux!

Entrevue le 23 novembre 2013, veille du départ

Regardez de nouveau le topo sur Jean-Guy au Téléjournal Ontario de Ici Radio-Canada Télé, Toronto diffusé samedi le 23 novembre, avec Stéphane Blais.


2013/11/24
00:00:00
      

Mile 0 – Le grand départ

Ici Jean-Guy. Gerry est en hibernation, je profite du moment de paix. Quatre ans de préparation et le moment est venu. Beaucoup d’émotion et de fébrilité. J’ai hâte de partir mais j’ai peur aussi et je suis triste de quitter ceux que j’aime. Je pars de Puerto Mogan, sur l’île Gran Canaria. Prochain arrêt la Barbade à 2600 miles nautiques en direction sud-ouest. La première semaine en mer sera sans doute la plus difficile, surtout si je souffre du mal de mer. J’ai décidé de porter des timbres anti-nausée, j’espère que ça aidera. J’ai apporté des pêches en conserve au cas où... il parait que les pêches en conserve sont utiles en cas de mal de mer parce qu’elles ne font pas trop dégueu à la sortie. Ouch! Le sirop sucré aide à combattre la déshydratation. Je m’attends à paniquer durant ma première nuit en mer. Mon objectif principal sera de rester fonctionnel et d’éviter les erreurs. La première suscite souvent les suivantes. Je vais essayer de parcourir une bonne distance mais je dois surtout m’assurer de m’éloigner des îles alors la trajectoire aura préséance sur la distance. Les dernières personnes que je verrai sur la rive sont mon ami Jean-Louis et mon conseiller technique et équipier sur terre Tony Humphreys. Tony me conseille depuis deux ans, son aide a été inestimable. Souhaitez moi bonne chance et courage. On se revoit de l’autre côté. OVER


2013/11/23
00:00:00
      

Jean-Guy sera en entrevue téléphonique à Ici Radio-Canada Télé - Montréal vers 17 heures aujourd'hui et au Téléjournal Ontario de 18 heures.


2013/11/22
00:00:00
      

Révision de la date de départ

La date prévue pour le départ est repoussée à dimanche le 24 novembre ou lundi le 25 novembre, et pourrait encore être révisée, selon les prévisions météorologiques. Tout se passe bien à Gran Canaria! Restez en contact pour les prochaines mises à jour!


2013/11/21
00:00:00
      

2013 Talisker

Lorsque j’ai commencé à planifier ma traversée il y a quelques années, je croyais participer au 2013 Talisker Challenge. Cet événement se déroule maintenant sous l’égide de Atlantic Campaigns dont un canadien, Ole Elmer, est propriétaire. Ole compte d’ailleurs deux traversées en paires à son actif. Lorsque je suis venu à la conclusion que j’aurais besoin de me faire bâtir un bateau, la logistique de combiner la construction et la participation à la course est devenue trop compliquée et trop onéreuse. C’est la raison pour laquelle j’ai opté pour une forme de traversée solo plus puriste, à titre indépendant. Toutefois, j’ai rencontré en cours de route des personnes formidables dont la camaraderie me manquera. En particulier,

  • Jimmy et Frederik de team Prosecta
  • Dan et Will de North Atlantic Row 2013
  • Mark, Nick, Matt et Finn de Bolton Atlantic Challenge.
Je leur souhaite, ainsi qu’à toutes les équipes, une traversée mémorable et je vais m’efforcer de ne pas trop pousser la cadence et qu’ils se sentent obligés d’en faire autant!


2013/11/18
00:00:00
      

La chanson du jour

J’apporte avec moi une liste des 100 chansons que j’ai le plus appréciées au fil des ans et qui ont une signification particulière à cause de la musique, des paroles ou du rythme. Chaque jour je vais choisir une chanson en fonction de mon humeur et de ce qui s’est passé durant la journée, et je vais l’afficher sur twitter. A peu près 75% des chansons sont du pop rock américain ou anglais. Les autres sont d’artistes francophones du Québec. J’espère que vous pourrez trouver ces chansons et que vous les écouterez tous les jours. La plupart des chansons reflèteront mon âge mais je vous promets qu’il n’y aura pas d’Elvis! Une liste à jour sera affichée sous l’onglet Media.


2013/11/15
00:00:00
      

Serge Arcuri

Serge Arcuri est un compositeur né à Beauharnois, QC. Nous sommes contemporains et avons fait notre secondaire ensemble. J’ai suivi de loin son travail et j’ai particulierement aimé son disque de musique electro accoustique Les méandres du rève et son disque plus classique Migrations. Le 20 novembre, l’Orchestre symphonique de Montréal (OSM) créera, sous la direction de Jacques Lacombe, une oeuvre pour violon et orchestre de Serge Arcuri. J’aurais voulu assister à cette première mais je serai alors en route pour Gran Canaria et mon grand départ. Si quelqu’un parmi vous est en communication avec Serge, faites lui part de mes bons souhaits pour sa première.


2013/11/11
00:00:00
      

Entrevues week-end

Ré-écoutez les entrevues de Jean-Guy durant la fin de semaine à la télé et radio française :


2013/11/11
00:00:00
      

Merci et à bientôt!

Le projet de traverser un océan a exigé beaucoup de travail. A la veille de mon départ du Canada, il est temps de dire merci et au revoir. Je serai très occupé au cours des prochains jours donc je fais une mise-à-jour du blogue tout de suite pendant que j’ai le temps. Merci à :

  • Tous les commanditaires qui m’ont accordé un rabais sur les équipements ou services, y compris Be-Well, Expedition Foods, High on Bikes, Running Room, Club Link, Foot Joy et Victor Pharmacy qui ne sont pas mentionnés sous la rubrique Commanditaires. Merci à Tilley de protéger ma caboche, à Barb chez Alaska Leather de protéger mon derrière et à Canada Satellite pour le téléphone satellite de rechange.
  • Bob, Colin et tous ceux du “un ‘fore’ given” tour qui ont tenu leur promesse et contribué généreusement aux oeuvres de charité
  • A tous ceux qui ont déjà donné aux oeuvres de charité
  • Dr. Mike chez View Eye Care de prendre soin de mes yeux et de sa générosité
  • Amy pour l’aide à établir ma diète pour la traversée
  • Dr. Altman pour vos conseils et le soin de mes dents
  • Kevin chez Athlete’s Care pour avoir réglé les maux associés à l’entraînement et gardé mon vieux corps en un seul morceau
  • Dr. Louis Cossette pour ses conseils inestimables et son attention continue durant la traversée
  • Brendan et Marcel pour leur travail avec les médias
  • Debbie pour ton reportage magique sur CBC Toronto, tu m'as rendu la tâche facile
  • John pour ton article dans Quinte Country Living, tu as mon vote!
  • Louis Lemieux et son équipe de RDI Matin Weekend, Felix Brian de Ici Radio-Canada Première à Toronto et Robert Frosi et son équipe de Ici Radio-Canada Première à Montréal
  • Jean-Louis pour sa générosité et son amitié
  • Dick et Carol pour leur générosité
  • Lori pour sa contribution
  • Stewart pour son aide
  • Danielle, John et Jamie pour les gants
  • Danielle pour le sirop d'érable
  • Amanda, Jean François, Jenny et Sidney pour l’ordi et leur aide avec les milliers de détails et la mise en place de la technologie en ligne
  • Adrienne, d’être ma soeur et de me garder au chaud
  • …les autres que j’ai peut-être oublié
  • Jamie et Emily pour le bateau, une oeuvre d’art et mon île au milieu de l’océan
  • Tony pour son aide inestimable et ses conseils durant la traversée
  • Jean-Christophe et Lucie pour votre aide, votre amour et de me laisser partir…

Merci et à bientôt à la Barbade


2013/11/08
00:00:00
      

Entrevue le 8 novembre 2013

Ré-écoutez l'entrevue de Jean-Guy à la radio de Ici Radio-Canada Première, Toronto, vendredi le 8 novembre, Y a pas deux matins pareils, avec Felix-Brian Corriveau, position heure 6:34 sur l'audio fil.


2013/11/05
06:00:00

Gerry "The Bear"
Swell's angel
      

Le blogue de Gerry no. 7 - Vous vous demandez comment vous pouvez aider

Salut, ici Gerry, votre “swell’s angel”.

Il parait que certains d’entre vous se demandent comment ils peuvent aider. L’énergumène est trop occupé et trop gêné pour vous répondre alors je m’en occupe. Vous pouvez aider de trois façons :

  • Faire un don à une oeuvre de bienfaisance
  • Acheter un t-shirt
  • Transmettre vos encouragements

Faire un don à une oeuvre de bienfaisance

L’aventure soutient deux types d’oeuvres de bienfaisance qui viennent en aide aux jeunes. Le premier type est Le Club des petits déjeuners du Canada. Le deuxième type est la Fondation actuarielle du Canada qui promouvoit auprès des jeunes l’éducation en mathématiques et en finance. J’ai choisi cette fondation à cause de ma formation professionnelle. L’oeuvre que vous choisissez recevra la totalité de votre don.

Acheter le t-shirt

Vous pouvez vous procurer le t-shirt officiel en ligne. Il est disponible en anglais et en français, dans les tailles Petit à XXG. Les bénéfices aident à financer la traversée.

Vos encouragements

Vos messages d’encouragement aident énormément, même si nous ne sommes pas encore partis. Imaginez l’effet qu’ils auront une fois que nous serons sur l’océan.! C’est pas que j’en aies besoin, mais l’énergumène lui en redemandera. Vous pouvez nous transmettre un message par tweet, Facebook, courriel ou par message.


2013/11/04
00:00:00
      

Go Jean-Guy Go

Regardez cette vidéo karaoke fondée sur la musique de Chuck Berry de mon beau-frère Robert. Merci Robert pour les encouragements!


2013/11/02
00:00:00
      

CBC Toronto

CBC Toronto diffuse un reportage sur Jean-Guy and Maple Lys Solo. L'horaire de diffusion est comme suit :

  • Samedi le 2 novembre 6:00
  • Dimanche le 3 novembre 11:00 et de nouveau à 23:00
  • Lundi le 4 novembre 11:00


2013/10/31
00:00:00

Gerry "The Bear"
Swell's angel
      

Le blogue de Gerry no. 6 - Le grand jour approche!

Ici Gerry, votre “swell’s angel”. Plus que deux semaines avant que l’énergumène et moi quittions le Canada pour entamer la grande aventure. Il n’est même pas nerveux bien qu’un peu triste de laisser sa femme et son fils derrière lui.

Si vous suivez le périple de Mylène Paquette, vous savez que son arrivée coincidera avec notre départ. Les accros du “dot watching” pourront faire le relais de son aventure à la nôtre. Le site web est très fréquenté ces temps-ci. Nous avons eu des visites de partout dans le monde, y compris de toutes les provinces canadiennes, des U.S.A, du Royaume-Uni, France, Espagne, Italie, Allemagne, Pays-Bas, Norvège, Suède, Japon, Australie, et même de Dubai avec ses interminables plages sans eau, Barbades et Dr. Joe aux Bermudes.

La date du départ des Iles Canaries dépendra des conditions météo. Allez voir le site www.passageweather.com pour plus d’information sur la météo. Cliquez sur “SELECTOR MAP” dans le menu de gauche. Vous aurez alors accès à une carte du monde fractionnée en rectangles. Commencez par choisir un grand rectangle vert appelé “NORTH ATLANTIC” et ensuite un petit rectangle rouge appelé “Canary Islands”. Gran Canaria est la petite île une peu ronde au centre de l’écran. Nous partirons de la pointe Sud Ouest. Idéalement, les conditions de vent et de vagues seront représentées dans des teintes de bleu, la hauteur des vagues en bleu plus clair. Nous aurons besoin de prévisions favorables pour 3 à 5 jours pour sortir de la zone des Iles et du continent africain.

Ces technicalités m’ont fatigué, faut que je prenne ma pause-beauté. A plus tard.


2013/10/23
00:00:00
      

Merci!

Photos des bannières et logos de mes supporteurs et commanditaires. A afficher sur le bateau dès que j'arrive en Angleterre.





2013/10/15
00:00:00

Gerry "The Bear"
Swell's angel
      

Le blogue de Gerry no. 5 - A little bit inquiet!

Shhh! Ici Gerry, votre “swell’s angel”. Je suis un peu inquiet. Comme vous le savez, l’énergumène a été qualifié de cinglé. Il est le premier à admettre que ça prend un “brin de folie” pour entreprendre la traversée d’un océan, seul dans un bateau à rames. J’ai besoin de votre aide. Quels signes m’indiqueront si le “brin de folie” a poussé trop fort et que l’énergumène a complètement perdu la boule? Devrait-il apporter certains livres ou pièces de musique à bord pour l’aider à ne pas sombrer dans la folie? Toutes les suggestions seront bienvenues. Par courriel ou message ou Facebook.

Gerry, l’ourson “un little bit inquiet”.


2013/10/11
00:00:00

Gerry "The Bear"
Swell's angel
      

Le blogue de Gerry no. 4 - Toute une rameuse!

Rebonjour, ici Gerry, votre "swell’s angel" qui, pour une fois, a un sujet de blogue excitant. A moins que vous ayiez été en hibernation, comme moi, ou dans un coma, vous avez sûrement lu ou entendu parlé de l’épopée héroique de Mylène Paquette, cette Québécoise qui traverse l’Atlantique Nord en bateau à rames. Si j’avais eu le choix, je ne serais pas en train d’écrire ce blogue miteux, j’aurais choisi la beauté avant l’âge. Mylène est partie d’Halifax (au Canada ) le 6 juillet et elle se dirige vers Lorient (ça c’est en France). Regardez sur une carte. Voyez- vous l’immense étendue d’eau entre les deux points? C’est sûr que ce serait génial de parcourir 5 000 kilomètres de montagnes russes en moto. Mais en bateau à rames? Non merci, pas pour moi. Oui mais ... c’est exactement ce que je m’apprête à faire dans un mois avec l’énergumène. Si le courage et la détermination de Mylène pouvaient être embouteillés, j’en apporterais une caisse de douze à bord!

Quand j’étais ourson, mon père Grizzly (ça c’est un vrai nom d’ours , c’est pas comme Gerry!) me racontait une histoire. Au printemps, quand il se réveillait dans sa tannière, il entendait une voix au loin. Cette voix commentait un match de hockey de la coupe Stanley. Plus souvent qu’autrement, cette voix criait le nom de Maurice Richard. On disait qu’il était un homme tenace, courageux et déterminé. Une inspiration et un modèle pour des générations.

Si j’ai bien compris l’histoire de mon père, Mylène est à son tour un modèle de courage et de détermination pour la nouvelle génération. Les enfants, il ne faut pas confondre hockey et rame de mer. Au hockey, vous jouez pendant soixante minutes et le tour est joué. La rame de mer, ça ressemble plus au baseball, on sait quand ça commence, météo oblige, mais on ne sait pas quand ça finit. Au baseball, il y a neuf manches. En rame, il y a des degrés de longitude, dans ce cas-ci 60 degrés.

Devenez accros en suivant quotidiennement les progrès de Mylène en direction Est jusqu’à son arrivée en France. Vous pourrez ensuite entamer votre sevrage en nous suivant, l’énergumène et moi, dans notre périple en direction Ouest vers la Barbade.


2013/10/07
00:00:00

Gerry "The Bear"
Swell's angel
      

Le blogue de Gerry no. 3

Ici Gerry, votre "swell’s angel". Comme certains d'entre vous sont durs de comprenure, je vais me répéter. Si vous lisez ce blogue et n'avez pas encore contribué aux oeuvres de bienfaisance, qu'attendez-vous? Enwoyez! Nous partons bientôt pour la grande aventure. Voici comment ça se déroulera: le cinglé et moi partirons de Toronto jeudi le 14 novembre à destination de l'aéroport Gatwick à Londres. Je serai en classe affaires pendant que le cinglé se prélassera dans une des valises. Il y a quelque chose qui cloche avec ces arrangements, je devrais voyager en première classe. J'ai peut-être mal compris? On verra. De Londres, on prendra le train - la fierté des Anglais - jusqu'à Plymouth, sur la côte sud-ouest de l'Angleterre. C'est là que le bateau est entreposé, chez Tony, le guru des lunatiques. Le bateau a apparemment besoin de quelques derniers préparatifs ... moi je ne touche à rien! Déjà que j'aimerais mieux prendre la route en moto! On repart dimanche le 16 en après-midi, on prend un traversier pour la France, de Plymouth à Roscoff. Ensuite, on traverse la France, le plus vite possible j'espère, et on poursuit notre route jusqu'à Cadiz dans le sud de l'Espagne. On prend un traversier de Cadiz à Gran Canaria, une des îles de l'archipel des Canaries. Cette traversée en traversier prend une quarantaine d'heures et on devrait arriver à Las Palmas, Gran Canaria, jeudi matin, c'est tout près de l'autre côté de l'île. Vendredi le 22 novembre, Jim de chez Mactra Marine vient faire une révision du désalinisateur d'eau. On devra aussi appliquer une couche de peinture antisalissure sur la coque. On va ajouter 25-50 litres d'eau en bouteille qui servira en cas d'urgence mais aussi de ballast en cas de mauvais temps. On quittera le port dès qu'on aura décidé où établir mes quartiers, qu'on aura obtenu la permission des autorités portuaires et que la météo le permettra. Souhaitez-moi bonne chance, moi qui pensais que je m'amuserais comme un fou. Je paie cher pour écrire un blogue. A la prochaine.


2013/10/06
00:00:00
      

RDI week-end

Apparition à RDI Week-End pour discuter de Mylène Paquette et de ma propre traversée. Voir entrevue.


2013/09/30
00:01:00
      

Voyez en action la rameuse solitaire canadienne Mylène Paquette alors que le bateau de croisière Queen Mary 2 la ravitaille au milieu de l'océan atlantique nord.


2013/09/21
12:03:01

Gerry "The Bear"
Swell's angel
      

Le blogue de Gerry no. 2

Ici Gerry, le "swell’s angel". J'suis resté tranquille récemment, vous savez ce que je veux dire. Le cinglé m'a demandé de repasser ma chemise de fille et de me laver les cheveux. Il dit que je dois être beau. Il voulait que je me fasse une pédicure mais j'ai refusé, il y a des limites!

Le cinglé n'a pas le temps de me parler, il s'entraine tout le temps. Rame, pagaie, course, musculation ... d'un ennui mortel. C'est pas comme si on pouvait lui voir des gros muscles avec tout ce travail-là.

Saviez-vous que malgré les apparences, cette aventure n'est pas complètement sautée? Foi de motard. J'ai convaincu le cinglé de ramasser des fonds pour la jeunesse canadienne, pour notre avenir quoi. Alors si vous lisez mon blogue, contribuez généreusement aux oeuvres que nous appuyons. Je ne vous le dirai pas deux fois, je vous le dirai chaque fois que j'écrirai un blogue. Ne me poussez pas à aller chercher votre contribution chez vous... je sais où vous trouver. Belle maison d'ailleurs! Pas de niaisage, allez à la page des oeuvres de bienfaisance sans tarder et donnez.

J'oubliais presque ... une dernière plogue sans scrupules… le cinglé accepte des commandites et des cadeaux. Ou vous pouvez acheter un t-shirt, ça l'aide à financer son aventure. Je n'ai rien à voir avec le t-shirt, c'est son idée. Vous en avez vu la couleur, les mots me manquent pour la décrire! Allez acheter, vite, moi je dois aller sécher mes cheveux, je ne veux pas attraper un rhume. J'étais jeune autrefois, je pense que j'aimais ça. Bof, à la prochaine!


2013/08/31
12:00:01

Gerry "The Bear"
Swell's angel
      

Le blogue de Gerry no. 1

Le pissou ne partira pas solo après tout. Le cinglé m'a demandé il y a quelques jours de partir avec lui. A la taille que j'ai, pas de problème d'espace! Je pensais depuis longtemps que ce vieux chnoque aurait besoin de quelqu'un pour veiller sur lui. Après tout, il a 60 ans et arrive à peine à se pencher pour attacher ses lacets. J'ai accepté après mûre réflexion, mais à une condition. Il faut bien que j'y trouve mon compte après tout. Je prends charge du blogue. Je lui ai dit "Rame et amène nous de l'autre côté au plus sacrant, je vais m'occuper de la partie la plus difficile, expliquer ce qui se passe". J'appelle un char un char. Je ne m'enfarge pas dans l'écume des vagues moi. Me voici donc, Gerry «The Bear», un motard aguerri, un "swell’s angel". Il y a cependant un moton dans la sauce. Il insiste pour que je porte cette chemise blanche de fille et un costume de pirate. Heureusement que personne ne me verra au milieu de l'Atlantique. Surveillez ce bloque où je m'efforcerai d'ajouter mon grain de sel à cette traversée de la grande flaque qui serait autrement à faire bailler.


2013/07/29
07:35:00
      

Un chef d'oeuvre

Lucie et moi avons pris le bateau en charge le 13 juillet. Le bateau est une oeuvre d'art. Jamie a fait un travail magistral. Le souci du détail est évident. Il est facile de constater qu'il y met son coeur et son âme. Le reste de la semaine, Tony et moi avons préparé le bateau pour le grand départ plus tard cette année. Sauf pour la nourriture et quelques détails, le bateau est fin prêt. Allez voir la vidéo du voyage inaugural.


2013/06/14
07:35:00
      

Une vraie beauté semaine après semaine.


2013/06/03
07:36:00
      

Magnifique!


2013/05/23
07:36:00
      

Et une autre semaine...

Photos récentes :
12 heures au four pour maximiser les propriétés de la résine.


Les rampes sont installées.


2013/05/07
09:47:00
      

Une autre semaine qui a passé vite!

Photos récentes:


Les deux tuyaux trahissent les deux pompes, une manuelle et une automatique. Elles servent à extraire le trop-plein d'eau qui se ramasse sur le pont. Le compartiment du milieu servira à ranger le radeau de sauvetage.


Le gouvernail.


2013/05/01
08:46:00
      

Une semaine plus tard!

Photos récentes:



2013/04/24
07:50:49
      

Une vraie beauté!

Le progrès hebdomadaire est moins évident maintenant que les cabines sont installées. Sur la première photo, on a une bonne idée du produit final. La gauche de l'image est l'avant. On y trouve la cabine de rangement. Le trou carré sera la porte. Sur chaque côté il y a des trous. Ces trous hébergeront les deux tubes debout. Ces tubes serviront à ranger les trois paires de rame que j'apporterai. Ainsi, les rames servent également de rampe. A la droite, c'est l'arrière du bateau, là où je coucherai. Le trou sur la cabine est une autre porte qui peut servir de sortie d'urgence au besoin. De plus, cette porte donne accès au gouvernail, qui n'est pas visible sur la photo en ce moment. Toutefois, on voit très bien la dérive. Apparemment, je pourrai naviguer sans gouvernail si nécessaire. Photos récentes:


2013/04/16
18:23:50
      

Un vrai bateau, avec les cabines!

Les cabines sont en placent. Bon progrès encore cette semaine. Voici des photos récentes :



2013/04/16
11:38:27
      

Une annonce concernant les oeuvres de charité

Je suis fier d'annoncer que mon aventure est maintenant associée avec deux oeuvres de charité: La Fondation Actuarielle Du Canada et Club Des Petits Déjeuners. Si vous vous intéressez à mon aventure, donnez généreusement.


2013/04/10
09:24:53
      

Une autre semaine de travail!

Beaucoup de peinture. Des images récentes:



2013/04/04
12:20:24
      

La construction avance

La construction avance bien. Voici des photos récentes :



2013/02/26
19:05:47
      

Une semaine plus tard

Une semaine plus tard...le bateau est tellement beau. La partie supérieure de l'image est la cabine avant. Il s'agit encore d'une coquille vide. La partie inférieure montre la cabine arrière comportant le compartiment qui habritera l'appareil de traitement de l'eau. La partie au milieu comprend le pont, l'espace de rangement du canot de sauvetage et les divers compartiments pour la nourriture et l'équipement.


2013/02/19
11:34:22
      

Tout avance bien

La construction du bateau se déroule bien, on a travaillé sur les nombreux compartiments étanches.


2013/02/16
09:51:41
      

Un nouveau commanditaire!

Barb de chez Alaska Leather a généreusement accepté de me fournir des peaux de moutons et des airhawk. Mon popotin lui en sera reconnaissant tout au long de la traversée de l'Atlantique. Merci!
Alaska Leather Online - Home of the Sheepskin Buttpad Since 1979


2013/02/13
10:34:55
      

Allons jouer à l'intérieur

Jamie a commencé à travailler sur l'intérieur du bateau. Il bâtit des compartiments étanches.


2013/02/05
16:49:15
      

Retourné!

Le bateau est maintenant retourné.


2013/02/05
09:04:11
      

Un peu de peinture

Le bateau a été peint et poncé au cours des derniers jours. Il est assez beau non?.


2013/02/04
07:29:15
      

Je suis de retour!

Je suis rentré de la Grande Bretagne hier. Les cours se sont bien passés et je les ai tous réussis. J'ai maintenant la certification UK Marine Radio ainsi que celle des premiers soins de la RYA, de la Sea Survival et du Ocean Master. L'an dernier j'ai obtenu mon certificat de radio marine canadien. Les instructeurs Tim et Paul de chez Sea Sports (Sea Sports) ont été formidables. C'était agréable d'être avec d'autres rameurs de mer. (Dan et Will, Fred et Jimmy, Finn, Marc, Matt et Nick). La camaraderie est incroyable. Je ne me suis pas soumis à de grands entrainements durant les deux semaines là-bas, je m'y remets aujourd'hui.

Je suis allé rendre visite à Jamie et Emily chez Global Boat Works. J'aurai de nouvelles photos du bateau bientôt. Le bateau était à l'envers jusqu'à maintenant, il devrait être retrouné cette semaine.

De gauche à droite : Paul, instructeur de survie en mer et de navigation, votre humble serviteur, Tim,l'instructeur de radio marine et de premiers soins et Sue


2013/01/21
16:06:02
      

En formation

Je m'envole pour la Grande-Bretagne ce soir pour prendre mes cours de navigation en mer, premiers soins, survie en mer et radio marine.

Si la météo le permet, j'espère aller voir Jamie et Emily à Global Boat Works. Il a fait froid et neigé en Grande-Bretagne et je ne suis pas sûr de pouvoir aller à St. Mary à partir d'Exeter. Je dois louer une voiture mais elle n'aura malheureusement pas de pneus d'hiver, alors je serai peut-être pris dans la neige!


2013/01/16
07:40:16
      

Nous avons une forme!

La construction a bien avancé cette semaine. On voit clairement la forme de la coque du bateau. Je rends visite à Emily et Jamie la semaine prochaine et je ferai ma première rencontre avec le bateau.


2013/01/10
08:26:04
      

Une structure

Une nouvelle image du bateau, nous avons maintenant une structure. Les planches de mousse sur le plancher serviront à créer la coque au cours de la semaine prochaine.


2013/01/03
10:01:06
      

Nouveau-né

Ceci est la première image du nouveau-né à l’hôpital des bateaux. Ce n'est pas beaucoup mais c'est un début! L'homme sur la photo c'est Dr. Jamie. Je suppose que garde Emily prend la photo. Il y aura d'autres photos dans les semaines et les mois à venir.


2013/01/03
09:46:49
      

C'est vrai

Mon aventure est maintenant officielle. La préparation va bon train. La construction du bateau a commençé. Je suis au gym à tous les jours.

Surveillez ce blogue de temps à autre pour plus d'info.


(106 row(s))

 

© Tous droits réservés SECLON INC. 1999 - 2016
Certaines parties de ce texte sont utilisées implicitement ou explicitement avec la permission de SECLON INC.
seclonLogic inc. et SECLON INC. peuvent, en tout ou en partie, reproduire le contenu non exclusif et / ou générique de cette page pour d'autres utilisations, incluant l'affichage sur d'autres sites hébergés par seclonLogic inc.